Séance 30

Projection

Dimanche 29 mai
11h00 à 12h00
Château de Joyeuse
07260 Joyeuse

Films de la séance

En route vers l'essentiel
Laissez-vous embarquer pour une douce dérive à vélo couché, un voyage vers l’est, des étendues bucoliques de Moravie du Sud, jusqu’aux oasis luxuriantes du Sultanat d’Oman.
Le film raconte avec une touche d’humour le quotidien de deux voyageurs un peu rêveurs, deux amoureux de la nature partis pour une balade de 500 jours. Au fil des kilomètres et des rencontres, Justine et Pejan partagent leur ressenti et leurs prises de conscience.
«En route vers l'essentiel» est une aventure humaine, chargée de sourires et d’émotions, une invitation à la lenteur, au lâcher-prise et à l’émerveillement quotidien.
Un film de Péjean
Rencontre avec le(s) réalisateur(s)
Zeb Cash
Après un premier infarctus, Zeb s’enfonce dans la dépression. Sa vie défile en noir et blanc alors qu’il se renseigne sur l’effondrement. Il se sent pris au piège et ne parvient pas à quitter son Nord-Pas-de-Calais natal. Alors que les pulsions suicidaires le rattrapent, il décide de partir, de tout quitter, le temps d’un dernier voyage à la recherche de cet arbre, de cette branche. Il part alors avec un âne, une façon de dire au revoir et de laisser une dernière image de papa qui s’en va au loin avec son compagnon. Mais les choses prennent une autre tournure et des mains se tendent sur le chemin de Zeb et Piloul. L’anarchiste se met alors à parler de synchronicité et à remercier « l’univers ». Alors que Zeb publie sur Facebook ses textes poétiquement politique, ou bien politiquement poétique, les enthousiastes se multiplient, on accueille bien volontiers l’homme et son âne. Dans les yeux de son âne qu’il a baptisé du surnom de son défunt cousin, il puise la force de continuer à marcher. Depuis, Aurore à rejoint la troupe. Je les ai suivis pendant trois jours et trois nuits dans la Drôme. C’est ainsi que j’ai recueilli l’histoire de Zeb, dans ce quotidien rythmé par l’installation et la désinstallation des campements successifs, dans les fraîches nuits de l’hiver. Il y a le feu, quand nous pouvons nous le permettre, les discussions dans la tente, les repas partagés, le matin glacial emmitouflé en attendant les premiers rayons du soleil, et puis la marche, Zeb et Aurore devant Piloul qui tire la charrette.
Rencontre avec le(s) réalisateur(s)

Reserver pour la séance

Vous serez redirigé sur le site de billeterie pour finaliser la réservation